Publicité

  • Pluie d'accusations pour deux hommes ayant tenté de se faire justice eux-mêmes
    • Publié le 13 juillet 2017 à 01:45 HE
    5 122 affichages
    Pluie d'accusations pour deux hommes ayant tenté de se faire justice eux-mêmes
    Service de police de la Ville de Gatineau (Facebook)
    Les policiers du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) ont arrêté mercredi matin deux hommes après qu'ils aient tenté de se faire justice eux-mêmes en posant des gestes graves à l'encontre de trois adolescents de moins de 16 ans.
     
    « Le 2 juillet 2017, après minuit, les trois adolescents ont tenté de commettre des vols dans des véhicules à la recherche d'argent. Alors que les jeunes s'adonnaient à une tentative de vol sur un véhicule stationné dans une rue, ils ont été pris en flagrant délit par un homme (suspect #1). Voyant l'homme se lancer à leurs trousses, les adolescents ont pris la fuite.
     
    C'est alors qu'un deuxième homme (suspect #2) aurait rattrapé un des adolescents. Celui-ci aurait été agressé physiquement par le suspect #1 et agrippé au cou par l'arrière afin d'être amené de force dans un véhicule. Séquestré, l'adolescent aurait alors répondu aux demandes des deux adultes en indiquant l'adresse de l'un de ses amis qui venait de prendre la fuite. Les deux adultes auraient pris la route avec l'adolescent.
     
    Arrivés à l'adresse donnée, l'un des suspects aurait débarqué du véhicule et forcé la porte d'entrée de la résidence. Une altercation se serait ensuivie et le deuxième adolescent, seul à la maison, se serait réfugié dans sa chambre. Le suspect aurait alors défoncé la porte et traîné l'adolescent de force à l'extérieur de la résidence.
     
    À l'extérieur, le suspect #1 aurait obligé le deuxième adolescent à se dévêtir et à laisser ses vêtements en bordure de route. Complètement nu, il aurait été forcé de marcher, pendant que le deuxième adulte les suivait au volant du véhicule avec le premier adolescent. Les suspects auraient aussi profité de l'occasion pour le faire marcher nu et sans chaussures dans un champ dans des broussailles et plantes piquantes, où il aurait été bousculé.
     
    C'est alors que les suspects se seraient dirigés vers la résidence du troisième adolescent où le suspect #1, avec l'adolescent nu à ses côtés, aurait cogné puissamment à la porte avant d'entrer sans y être invité. Sur les lieux, il a fait face aux parents du troisième adolescent, alors qu'il menaçait celui-ci et souhaitait quitter avec lui pour lui donner une leçon. Le suspect #2 a rejoint le groupe avec le premier adolescent. Finalement, les parents ont réussi à convaincre les deux suspects de repartir sans les trois jeunes. », explique le SPVG.
     
    Les deux hommes de 37 et de 39 ans font face à deux accusations d'enlèvement, deux accusations de séquestration, une accusation d'agression sexuelle, deux accusations d'introduction par effraction, trois accusations de voies de fait, deux accusations d'avoir proféré des menaces et deux accusations d'intimidation.
     
    Les trois adolescents ont subi des blessures physiques superficielles et ont été référés au Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) afin d'obtenir du soutien psychologique et d'être accompagné par des professionnels.

Commentaires

Publicité