Publicité

  • IslamophobiePropos controversés de la conseillère municipale Nathalie Lemieux
    • Publié le 1 février 2019 à 18:29 HE
    5 082 affichages
    Islamophobie : Propos controversés de la conseillère municipale Nathalie Lemieux
    Nathalie Lemieux (Facebook)
    La conseillère municipale du district de Touraine, Nathalie Lemieux, se fera retirer ses fonctions de maire suppléante après avoir tenu des propos controversés dans une entrevue avec Le Droit.
     
    La conseillère municipale aurait affirmé :
     
    « Pour moi, ce mot n'existe même pas. Justin Trudeau pense que l'islamophobie existe, mais c'est lui qui invente ce problème. Il tente de provoquer des problèmes où il n'y en n'a pas. Les Québécois ne sont pas aussi racistes que certains voudraient le faire croire. Quand un peuple veut s'intégrer, il s'intègre et ce peuple ne s'intègre pas. »
     
    Elle aurait également ajouté :
     
    « Ces gens-là font beaucoup de choses mal, avec leurs camions et toutes ces choses-là, et c'est normal d'en avoir peur. »
     
    Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, n'a pas tardé à se dissocier de ces propos :
     
    « Depuis plusieurs années, en particulier depuis la tuerie de la Mosquée de Québec, j'ai travaillé pour favoriser le vivre-ensemble à Gatineau.
     
    Mon conseil croit dans le vivre ensemble.
     
    Les gens de Gatineau croient dans le vivre ensemble.
     
    Pour moi, les propos de madame Lemieux vont très exactement dans le sens contraire.
     
    Le rôle de la ville est de rassembler les communautés, pour favoriser une meilleure connaissance les uns des autres, nous n'y arriverons pas avec des propos qui polarisent autant et qui nuisent à la ville dans son rôle d'interlocuteur auprès de toutes les communautés.
     
    Non seulement je me dissocie complètement et je dénonce les propos de la conseillère, mais je crois aussi qu'elle ne peut plus parler en mon nom.
     
    C'est pourquoi je demanderai au conseil de nommer une autre personne dans le poste de mairesse-suppléante. Je tiens à ce que toutes les personnes qui sont mobilisées pour le vivre ensemble sachent que la ville continuera d'avoir une approche respectueuse et nuancée, pour favoriser le dialogue.
     
    Je suis convaincu que c'est la meilleure décision pour Gatineau. »
     
    Maxime Pedneaud-Jobin (Facebook)

Publications connexes

Commentaires

Publicité